L'état reste trés vigilant concernant les victimes de violences

L'Etat reste vigilant concernant la prise en charge des victimes de violences conjugales.

Communiqué de presse du 24 mars

Dans la Vienne, toutes les structures auxquelles les victimes peuvent s'adresser, en temps ordinaire, restent disponibles pour une écoute, un suivi, un accompagnement ou une demande d'hébergement.

Les femmes victimes de violences conjugales peuvent donner l'alerte en pharmacie

Les officines sont en capacité de repérer, conseiller et orienter.

Affiche"Réagir face aux violences conjugales" en période de confinement

Le 3919 numéro national anonyme et gratuit

le 17 numéro d'urgence Police ou Gendarmerie

Plateforme:  arretonslesviolences.gouv.fr
(pour "tchatter" avec des policiers ou des gendarmes formés
aux violences sexistes et sexuelles) 24 heures/ 24 et 7 jours/7)